L’Effet de la géométrie sur la dynamique des RFPs

Résumé


Le RFP (Reversed Field Pinch) est un réacteur à fusion nucléaire par confinement magnétique. Il a la même configuration géométrique qu’un tokamak en forme de tore, mais avec un champ magnétique poloïdal du même ordre que le champ magnétique toroïdal. Le modèle se base sur les équations de la MHD combinées avec la méthode des frontières immergées,

Le code utilisé pour résoudre ces équations est un code pseudo-spectral basé sur le schéma temporel Adams-Bashforth 3ème ordre et parallélisé en MPI. Les simulations 128x128x128 étaient faites sur Kepler utilisant 32 coeurs et sur Galilee utilisant 64 coeurs. 32 heures (walltime) de simulations étaient suffisantes pour atteindre un état statistiquement stationnaire.

Quelques détails sur les équations utilisées et une illustration des résultats (magnitude de la vitesse et la vitesse axiale) se trouvent dans le fichier joint.

Personnels concernés

Chercheur  Position  Laboratoire 
Wouter BOS  CR CNRS  LMFA 
Robert CHAHiNE  Doctorant  LMFA 



Liste de publications


en cours de rédaction

Communications